Home > smartphone


Wiko, la marque française de smartphone, monte en gamme mais pas en prix avec le DarkFull. Un téléphone sorti ce 6 novembre avec des caractéristiques impressionnantes et un prix trés contenu : 269 euros.



Des carectéristiques impresionnnantes : oui mais …

Un écran Full HD de 5″, une batterie de 2000mA, un processeur 4 coeurs, une belle finition avec une coque en aluminium, un capteur 5 Mpx en facade et un appareil photo de 13 Mpx à l’arrière ! Sur le papier, le DarkFull joue dans la cour des grands, mais la réalité est plus nuançée.

L’appareil est certe une bonne machine, mais niveau fluidité et qualité des photos, on est loin des smartphones haut de gamme. Pour 269 euros, ce DarkFull reste une trés bonne machine avec son superbe écran (dalle IPS et ecran Corning Gorilla Glass) et une bonne prise en main.

Niveau système d’exploitation, on retrouve l’avant-dernière version d’Android : Jelly Bean. Il n’y aura pas de mise à jour vers la dernière version KitKat (qui équipe déjà le Nexus 5). Pas non plus de surcouche logicielle et de widget maison, c’est du pur Android (ce qui n’est pas forcément un mal quand on voit les gadgets inutiles chez certains concurrents). Le DarkFull est tout de même livré avec quelques applications supplémentaires comme le jeu Asphalt 7 (Gameloft) et l’appli photo MagicCamera.


Un téléphone chinois optimisé pour le marché européen

Si la marque est marseillaise, Wiko est contrôlé (financièrement) par Tinno, le 4ème constructeur de téléphones chinois. Ce qui permet à Wiko de bénéficier du savoir faire du géant : fabrication, prix, quantité. Wiko peut ainsi s’appuyer sur des modèles existants tout en enlevant ou rajoutant des briques pour mieux correspondre au marché européen.

Sur ce DarkFull, on remarquera que le design a été travaillé. Le DarkFull a des airs de Galaxy S3, avec en plus, une finition en aluminium. Et pour garder un prix attractif, il n’y a pas de 4G. A l’instar des iPhone, on ne retrouve pas non plus de NFC et de possibilité de stockage externe : on se contente des 16go en interne.

Niveau communication, Wiko adopte aussi une stratégie optimisé: pas de pub, on fait du viral ! On note que les utilisateurs sont les premiers prescripteurs, heureux d’avoir fait une bonne affaire ! Pour la présentation du DarkFull, nous avons été reçu dans les locaux de l’agence de presse en mode café, ce qui ne me dérange pas le moins du monde, mais semblait agacer quelques confrères venu se restaurer.

Wiko une marque victime de son succès

Avec des prix si compétitifs, les ventes de smartphones Wiko se sont envolées depuis 3 ans. Des prix idéaux pour tout ceux qui souscrivent à des forfaits sans smartphone (les forfaits lowcost démocratisés par Free). Idéal aussi pour celui qui a perdu ou s’est fait voler son téléphone. Wiko espère vendre 1,8 millions d’unité en 2013 et il se hisse déjà à la 3ème place des ventes (hors mobile avec forfait opérateur).

Ce succès étant, Wiko a du mal à faire face au retour de téléphones (SAV), plus important que les grandes marques. De nombreux utilisateurs mécontents s’expriment sur la toile. Une fois les modèles sorties, Wiko n’a pas non plus les ressources pour mettre à jour les téléphones (Android). Ce n’est pas forcément important pour tout le monde mais il faut le savoir.

Wiko compte désormais s’attaquer au marché européen, autant dire qu’il cherche avant tout à croître et faire du volume : le principe pour qu’une entreprise proposant du lowcost soit viable.

Il est coutume de dire que si ça marche, les téléphones Wiko sont une bonne affaire, mais si il y a un problème, bienvenue dans la galère (ça me rappelle un opérateur !).

Leave a Reply

Copyright © 2011 . All rights reserved.
Crédits : SebyRollins - Junkie - WordPress.